La lumière bleue qu’émettent les écrans LED est-elle nocive ?

Alors que la technologie LED se normalise de plus en plus, la question de la lumière bleue, présente dans les écrans à LED ou encore dans l’éclairage, et de sa nocivité intéresse de plus en plus le grand public. Group LED Screens, fabricant spécialiste de la technologie LED dans les Alpes-Maritimes, vous éclaire sur le sujet.

Une salle remplie d'écrans LED aux murs, sols et plafond.

Une LED pas si puissante

Il existe une norme française, la NF 62471 fournissant une classification relative à la sécurité photobiologique des lampes et des appareils utilisant des lampes et proposant une limite d’exposition au rayonnement des sources de lumière. Elle est définie en quatre groupes de risques :

  • Le groupe de risque 0 : pas de risque
  • Le groupe de risque 1 : risque faible
  • Le groupe de risque 2 : risque modéré
  • Le groupe de risque 3 : risque élevé

Selon un rapport de l’ANSES (l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), seules certaines LED utilisées en éclairage, signalisation et balisage appartiendraient au groupe de risque 2 alors que toutes les autres sources d’éclairage disponibles au grand public en LED ne dépasseraient pas le risque 0 ou 1.

Ce que l’on retient

Finalement, la technologie LED n’est pas plus dangereuse que n’importe quelle autre technologie. Évitez tout de même de fixer de manière directe à moins d’un mètre plusieurs heures durant un point lumineux LED. Vous risqueriez un bon mal de crâne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.